« Tu lui tends un éventail, il secoue la tête », comment dire qu’il est con sans dire qu’il est con

Un peu d’hypocrisie.

Après un premier épisode consacré à ce sujet, voici la suite de nos aventures lexicales dans le monde de la bêtise. La question est toujours la même : comment qualifier son voisin, son collègue ou son patron d’abruti sans pour autant tomber dans la grossièreté ? Ensemble, on dresse une nouvelle liste hypocrite avec tes propositions imagées, régionales et parfois surréalistes.
Bref, comment dire qu’il est con sans dire qu’il est con ?

  • Tu lui tends un éventail, il secoue la tête.
  • N’est pas la chips la plus croustillante du paquet.
  • N’a pas mis tout son bois au sec.
  • N’est pas la frite la plus dorée du cornet.
  • Une botte de foin lui fait la semaine.
  • N’a pas toutes les tasses dans le même buffet.
  • Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon.
  • A une chauve-souris dans le beffroi.
  • Tous les glands ne finissent pas en chêne majestueux.
  • Ce n’est pas le glaçon le plus frais du Ricard.
  • Il respire l’intelligence mais a le nez bouché.
  • Fin comme du gros sel.
  • A une tête à connaître le goût des crayons de couleur.
  • A un papillon sous l’abat-jour.
  • N’a pas tous les volets au chalet.
  • N’est pas le kiwi le plus poilu de la corbeille à fruits.
  • N’est pas le pompom le plus moelleux de la Garonne.
  • Voudrait bien mais ne peut pas.
  • « Le jour où on fera danser les couillons, il ne sera pas à l’orchestre. » (Marcel Pagnol)
  • N’est pas le cannelé le mieux cuit de la fournée.
  • Pourrait cacher lui-même ses oeufs de Pâques.
  • A le pâté qui colle à la boîte.
  • N’est pas le castor qui participe le plus à la construction du barrage.
  • Est intelligent, mais asymptomatique.
  • Le jour de la distribution des cerveaux, il avait oublié sa gamelle.
  • N’a pas été colorié jusqu’au bord de la feuille.
  • En terme de bagage intellectuel, il voyage léger.
  • A son arbre généalogique en forme de cercle.
  • N’est pas le Kouign Amann le plus beurré de la vitrine.
  • Si un jour il pleut de la soupe, ce sera le seul dehors avec une fourchette.
  • N’a pas sucé la Tour Eiffel pour la rendre pointue.
  • La bougie de son intelligence n’éclairera efficacement la vie que le jour où il arrêtera de souffler lui-même dessus.

💖 Soutiens-nous en librairie. Offre-toi Le prof parfait n’existe pas. On y donne 500 conseils trèèèèès pratiques pour la classe. Commande-le maintenant sur AmazonFNAC et les autres plateformes.

Nos dernières conneries publiées