« De mon doigt, doigt, doigt…  » ces phrases qu’un prof peut dire en classe et au lit.

L’enseignant(e), cet être si désirable.

Aussi étrange que celui puisse paraître, le prof a une vie sexuelle. Le samedi soir, après avoir corrigé les copies, dans un élan à la fois torride et mesuré, il tombe sa veste à coudières, elle se lâche du chignon. Ils font l’amour avec passion, oublient l’école, les élèves, les collègues.
A ce propos, notons qu’il est difficile pour un(e) prof de complétement déconnecter du travail lors de l’acte sexuel. En effet, elle ou il articule dans l’intimité des phrases également prononcées à l’école.
En voici quelques exemples. Tout de suite, prenons le temps de décompresser, respirer, inspirer, faire monter le désir, suer du bas du dos avec ces phrases qu’un(e) prof peut dire à la fois dans sa chambre à coucher, dans sa classe ou pire, en réunion avec d’autres profs.